Internet & securité

Facebook a supprimé le nombre record de campagnes de désinformation en décembre


Facebook a identifié et suspendu 17 réseaux de désinformation sur ses plateformes en décembre, ce qui représente son plus grand retrait mensuel, a annoncé mardi le géant américain de la technologie.

La société de médias sociaux a déclaré qu’elle avait suspendu un peu plus de 2 800 comptes et pages sur sa plate-forme principale et son site de partage de photos, Instagram, pour avoir utilisé de fausses identités et d’autres formes de « comportement inauthentique coordonné ».

L’activité a couvert 11 pays, dont l’Argentine, le Brésil, le Maroc, l’Ukraine, le Kazakhstan et le Kirghizistan. Dans la plupart de ces pays, les réseaux étaient axés sur les élections à venir et dirigés par des groupes nationaux, Facebook m’a dit.

« Des campagnes trompeuses comme celles-ci soulèvent un défi complexe en brouillant la frontière entre un débat public sain et la manipulation », a déclaré la société dans un article de blog.

Trois des réseaux annoncés mardi ont été révélés pour la première fois le mois dernier et utilisés par des groupes français et russes rivaux pour diffuser des récits concurrents en République centrafricaine avant les élections législatives du pays.

Chef des opérations de Facebook Sheryl Sandberg a déclaré lundi que la société n’avait pas l’intention de lever son blocage sur les comptes du président américain Donald Trump comme il a réprimé une phrase trompeuse qui est devenue un cri de ralliement pour les partisans de Trump.

© Thomson Reuters 2020


Quel sera le lancement technologique le plus excitant de 2021? Nous en avons discuté sur Orbital, notre podcast technologique hebdomadaire auquel vous pouvez vous abonner via Podcasts Apple, Podcasts Google, ou RSS, télécharger l’épisode, ou appuyez simplement sur le bouton de lecture ci-dessous.

.



Source link

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *