Actualités High Tech

Le conflit entre EA et la FIFA peut bouleverser tous les


La FIFA voit d’un mauvais œil la domination d’EA dans le domaine des jeux de football, ce qui pourrait être à l’origine du conflit entre les deux parties.

Tout joueur un tant soit peu informé sur le sujet sait que ce qui fait la force d’un jeu de football sont les licences exclusives qu’il a réussi à obtenir. Quelques semaines après la sortie d’eFootball 2022 de Konami et de FIFA 22 d’EA, la domination d’EA dans ce domaine n‘est plus une question, mais un constat. Et tout cela, la FIFA (Fédération internationale de football association) n’a pas l’air de l’apprécier.

En effet, dans un communiqué publié sur son site officiel, la fédération a déclaré qu’il serait bon pour l’industrie vidéoludique de diversifier son offre de jeux de football. Sans pour autant citer EA et son jeu FIFA, la déclaration contient un message qui vise très clairement le studio. Il est écrit :

« La FIFA est optimiste et enthousiaste quant à l’avenir des jeux et de l’e-sport pour le football, et il est clair que cet espace doit être occupé par plus d’une partie contrôlant tous les droits. […] La FIFA s’engage donc auprès de divers acteurs de l’industrie, notamment des développeurs, des investisseurs et des analystes, afin d’élaborer une vision à long terme du secteur des jeux, de l’e-sport et du divertissement interactif. »

EA et la FIFA sont toujours en négociations

Ceci arrive seulement quelques jours après qu’il ait été révélé, que le changement de nom du jeu FIFA pourrait être à cause d’une question financière. En effet, la FIFA demanderait à EA près du double de la somme précédemment convenue pour autoriser EA à continuer à utiliser le nom de sa fédération pour son jeu.

La question de la diversité est en jeu des deux côtés du conflit. EA avait annoncé vouloir adopter un nom qui reflèterait la diversité des équipes et des championnats dans son jeu, et donc ne pas se limiter à la FIFA. La fédération souhaiterait donc élaborer un marché du football vidéoludique plus compétitif et donc plus divers. Alors que les deux parties sont actuellement encore en phase de négociations, un renouvellement du droit d’appellation semble très compromis.

De son côté, EA est en train d’habituer ses joueurs à un futur changement de nom, en déposant le copyright de EA Sports FC, le prétendu prochain nom de FIFA. Avec l’annonce de la fédération, on peut désormais s’attendre à un changement dans le contenu de la licence également, puisqu’EA pourrait obtenir moins d’équipes de manière exclusive.

FIFA 22 au meilleur prix Prix de base : 69 €

Voir plus d’offres



Source link

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.