Actualités High Tech

Le mégayacht Pure se pilote en réalité augmentée !


Beaucoup se demandent encore à quoi peut bien servir la réalité augmentée, malgré les milliards de dollars et d’euros investis dans cette technologie. Une des réponses est fournie par Feadship : contrôler des superyachts !

Le monde des superyachts est largement méconnu du grand public, et pour cause : ils ne sont pas nombreux ceux qui peuvent se targuer d’avoir navigué sur ces navires luxueux. Pourtant, pour attirer les clientèles les plus fortunées, les constructeurs doivent utiliser les technologies à la pointe. C’est le cas de Feadship pour son yacht Pure.

Des lignes futuristes sur l’eau

Ce yacht long de 81,75 mètres est un monstre des mers très élégant, avec des lignes simples et fluides. Le navire compte cinq ponts, un atrium en verre qui relie trois ponts, sans oublier un bar, une salle à manger, une terrasse… et évidemment un jacuzzi !

Crédit : Feadship

Mais ce qui dénote dans le Pure, c’est l’utilisation de la réalité augmentée pour aider le capitaine à manœuvrer le yacht. Le centre de commande, situé sur le pont inférieur, présente toutes les informations indispensables au pilotage du navire en AR : les données collectées par les radars, les cartes, les sondes et les caméras seront affichées de manière intelligente et accessible (pas question de noyer le capitaine sous les informations inutiles).

Crédit : Feadship

Pure étant un concept à l’heure actuelle, il est difficile de se représenter le fonctionnement de ce mégayacht. Le constructeur a l’intention de livrer un premier modèle en 2024, qui sera propulsé par un moteur hybride diesel et électrique (la batterie seule assurera une autonomie de 222 kilomètres). En 2027, Feadship lancera un second modèle avec une batterie et des générateurs au méthanol. Enfin, une troisième version prévue en 2030 sera motorisée avec des piles à combustible (méthanol).



Source link

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.