Actualités High Tech

New York interdira la vente de voitures thermiques dès 2035


L’État américain entend bien réduire de 85% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. Et cela passe par quelques changements d’habitudes.

Tout comme Joe Biden, qui entend remplacer son parc fédéral par des véhicules électriques d’ici la fin de son mandat, la nouvelle Gouverneure de l’État de New York Kathy Hochul s’engage elle aussi sur la voie de la transition énergétique. Alors qu’elle n’a pris ses fonctions qu’en août dernier, la femme politique vient de signer un nouveau projet de loi visant à interdire la vente de véhicules neufs à moteur thermique d’ici 2035.

Un projet ambitieux pour l’État de New York, et qui suscite déjà de vives réactions. Dès 2035, toutes les voitures individuelles et toutes les camionnettes neuves vendues à New York devront afficher un taux zéro en dioxyde de carbone. Les poids lourds suivront ensuite le mouvement, puisqu’ils devront eux aussi, passer au tout électrique d’ici 2045. À noter qu’avec cet engagement écologique fort, New York s’engage sur le même calendrier que celui établi par le gouverneur de Californie Gavin Newsom, qui avait déjà annoncé sa volonté de passer au renouvelable pour la prochaine décennie.

New York emboîte le pas de l’Europe

Si ces nouvelles législations font beaucoup parler outre-Atlantique, n’oublions pas qu’en Europe, l’objectif zéro carbone est déjà acté depuis longtemps, et se veut beaucoup plus sévère. En plus d’avoir annoncé la mort programmée de la voiture thermique d’ici 2035, le vieux continent prévoit en effet des restrictions plus rigides qu’aux États-Unis sur le sujet. À New York comme en Californie, les véhicules hybrides rechargeables sont considérés zéro émission, au même titre que les modèles 100% électriques et les voitures à hydrogène.

Avec un objectif final de réduire de 85% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050, New York s’inscrit dans une démarche plus large d’électrification du parc américain. Alors que de plus en plus de constructeurs ont déjà annoncé leur virage au tout électrique, Joe Biden entend remplacer la moitié des voitures américaines par des modèles rechargeables d’ici 2030.



Source link

You may also like

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.